Affichages : 296

La vision de Scipion

(Article publié pour la première fois dans la revue Lucifer, de Juillet 1889. Traduction française parue dans la revue Théosophie, Paris, Volume V, n°3 de novembre 1929. Les notes associées à cet article sont d' H.P. Blavatsky)

Une version du « Somnium Scipionis » de Ciceron

Pour ceux qui cherchent les perles éparpillées qui ornèrent autrefois la poitrine sacrée de la vierge pure des mystères, avant qu’elle ne fût souillée et que sa robe et ses joyaux ne fussent piétinés dans la fange, ce court fragment de Cicéron, connu généralement sous le nom de Vision de Scipion, est peut-être le récit le plus intéressant parmi les écrits volumineux du grand orateur romain.

En lire plus
Affichages : 706

La réincarnation chez les Zoulous

Voici un récit intéressant sur la croyance en la réincarnation chez les Zoulous. Le texte est extrait de l'ouvrage : Le livre de la Réincarnation, de Joseph Head et S.L. Cranston (page 243, éd. Fanvel, Paris). Nous avons pensé utile de comparer ce récit avec l’enseignement de Plutarque sur la mort, pour montrer que la connaissance en la réincarnation est une sagesse universelle.

1 - La réincarnation chez les Zoulous

Voici ce qu’écrit Patrick Bowen qui a vécu pendant de longues années en Afrique :

En lire plus
Affichages : 264

La réincarnation dans la Bible

Nous ne nous proposons pas de faire une étude complète de ce sujet dans cet article, mais un simple aperçu montrera que la Bible chrétienne enseigne la doctrine de la Réincarnation. Naturellement, ceux qui s’en tiennent uniquement à ce que l’Église enseigne actuellement au sujet de l’homme, de sa nature et de sa destinée, n’accepteront pas aisément une interprétation en dehors de la conception théologique, mais beaucoup d’hommes, sans être restés dans l’Église, ont conservé un certain attachement pour l’ancien livre qui servit à leur éducation.

En lire plus
Affichages : 299

La promulgation de la Théosophie

(Article tiré de l’exposé de W.Q. Judge, donné en clôture de la convention de la Société Théosophique, à Londres, le 15 juillet 1892.)

Certains parmi nous, ont trop prêté attention aux opinions des hommes de ce monde qui ont une réputation en science et en érudition. Leurs opinions sont de grande valeur dans leurs domaines respectifs, mais il n’est pas permis que les idées du monde rabaisse notre travail ou étouffent le désir de notre cœur. Ceux qui sont réputés ne régissent pas entièrement le progrès du genre humain.

En lire plus
Affichages : 328

Etude dans la Lumière sur le Sentier - La paix après l'orage

(Répondant à une question sur la ꞌpaixꞌ dont il est question dans La Lumière sur le Sentier, et La Voix du Silence, Mr W.Q. Judge écrivit ce qui suit, sous l’un de ses noms de plume ꞌMoulvieꞌ, dans sa revue The Path de Juillet 1888, Vol. III p.  124-25)

La paix est cette période qui fait suite à l’orage que déchaîne dans notre nature toute tentative en vue de conquérir le soi inférieur.  Elle succède à chaque conflit de ce genre si la bataille a été menée jusqu’à la victoire de l’aspect supérieur.

En lire plus
Affichages : 325

La nature du soi inférieur

[Cet article paru dans la revue Théosophie VII, n°3,  est une traduction tirée de l’Aryan Path (Inde) de février 1931. Le signataire, B. M., est un homme du vieux temps vivant selon ses anciennes méthodes dans notre siècle. Nous avons la chance d’avoir pu nous procurer quelques comptes rendus de ses causeries avec ses amis intimes. La Bhagavad-Gîtâ est le livre dont il s’est rendu maître, après de longues années d’étude et de méditation ; en outre, ayant réussi à vivre suivant la doctrine qu’elle enseigne, d’une façon plus complète qu’il n’est généralement possible de le faire, ses pensées exhalent un parfum d’une suavité spéciale. Les articles que nous publions ont été traduits de la langue du pays ; il faut comprendre que ce ne sont pas des traductions littérales, et que le traducteur s’en est tenu plus aux idées et aux principes, qu’aux mots. Bien que B.M. connaisse l’anglais, son inspiration est entravée lorsqu’il emploie ce moyen d’expression, c’est pourquoi il préfère ne pas en faire usage. Nous pensons que nos lecteurs trouveront une inspiration réelle dans cette série d’article. – Les Editeurs]

En lire plus