Fausses conceptions

France, que ne veux-tu nous comprendre ! Journalistes Européens et Américains, pourquoi ne pas étudier la vraie Théosophie avant de la critiquer ?

Parce que l'aristocratie scientifique est vaine et se met sur des échasses de sa propre fabrication ; parce que la philosophie moderne est matérialiste jusqu'à la racine des cheveux; parce que toutes deux, dans leur orgueil, oublient que pour comprendre et apprécier l'évolution future, il est nécessaire de connaître l'évolution dans le Passé,

doit-on considérer comme « du détraquement intellectuel ou de la pure jonglerie » tout ce que ne comprennent pas cette aristocratie scientifique et cette philosophie matérialiste ?

En lire plus

1888

Extraits de l'article « 1888 » d'H.P. Blavatsky

Habituellement les gens souhaitent à leurs amis une heureuse année, et parfois "prospère" est ajouté à "heureuse". Il est peu probable que beaucoup de bonheur et de prospérité puisse venir à ceux qui vivent pour la vérité sous un chiffre aussi sombre que 1888 ; mais cependant l'année est influencée par la glorieuse étoile de Vénus-Lucifer, brillant de manière si resplendissante qu'elle a été prise pour ce visiteur plus rare encore, l'étoile de Bethléem. Ceci est, aussi, à notre portée de mains, et sûrement quelque chose de l'esprit du Christos peut naître sur terre sous une telle condition. Même si la joie et la prospérité sont absentes, il est possible de trouver quelque chose de plus grand

En lire plus

Qu’est-ce que la Théosophie ?

La Théosophie considère que la Divinité est le TOUT, la source de toute existence, l’infini qui ne peut ni être compris ni connu, l’univers seul Le révélant, certains attachant à ce pronom neutre Le, un sens masculin, et profanant ainsi ce qui ne peut être anthropomorphisé. La vraie Théosophie a horreur de la matérialisation brutale ; elle préfère que, de toute éternité, l’Esprit de toutes choses visibles et invisibles, n’est qu’un Rayon irradié de la splendeur infinie du Grand Centre, et qui contient en lui le pouvoir de la génération et de la conception. Celui-ci produit à son tour ce que les Grecs appelaient le Macrocosme, les Cabalistes Tikkum ou Adam Kadmon, l’homme archétype, et les Aryens Purusha, le Brahm manifesté ou le Mâle Divin.

En lire plus