H.P. Blavatsky (1831-1891) et son œuvre

« L'un des penseurs les plus originaux et les plus pénétrants de son temps »

Helena Petrovna Blavatsky, en qui l'historien Théodore Roszak a vu « l'un des penseurs les plus originaux et les plus pénétrants de son temps », mourut le 8 mai 1891, à Londres.

Elle fut sans conteste la femme la plus extraordinaire du 19ème siècle.

Née en Ukraine, le 12 août 1831, d'une famille de la grande noblesse russe, elle avait rompu avec une destinée toute tracée pour entreprendre, dès l'âge de 18 ans, une série d'interminables voyages autour de la terre, qui enrichirent de façon unique cet esprit ardent que n'avait instruit aucune université moderne : plus de 20 années de quête, et d'expérience du monde, jusque dans les lieux retirés où vivent sorciers et chamans, mais aussi de rencontres avec d'authentiques maîtres spirituels, allaient décider du reste de sa vie. Au contact de ces maîtres, en Inde et surtout au Tibet, elle découvrit ce qu'elle allait appeler la Théosophie, philosophie ésotérique représentant la Tradition commune à l’origine de toutes les religions. Finalement, à leur instigation, elle entra dans l'arène publique et consacra toutes ses forces à propager cette philosophie qui pour elle devait servir à unir les hommes, au-delà des sectarismes.

En fondant avec quelques amis (dont Henri Steel Olcott et William Quan Judge) la Theosophical Society (Société Théosophique) à New York, en 1875, elle lançait ce qui allait devenir un grand mouvement de renouveau, dans le domaine philosophique et religieux, pour se répandre à l'échelle internationale et marquer son époque.

Malgré attaques et diffamations, dans un siècle conservateur, hostile à bien des idées dont certaines allaient plus tard devenir monnaie courante, le bilan de son action se révèle très positif à l'analyse, surtout dans le domaine du rapprochement des hommes (rapprochements Orient-Occident, Nord-Sud…) et de la conduite de la vie spirituelle. Elle a influencé des personnages de premier plan d'horizons très divers.

Les principaux ouvrages d'H.P. Blavatsky

Femme hors du commun, jouissant à son époque d'une notoriété internationale comme auteur d'ouvrages d'avant-­garde, dans le domaine de la pensée, et comme leader spirituel d'un large mouvement à vocation humaniste, Mme Blavatsky a laissé une œuvre écrite considérable : un millier d'articles de revues, et plusieurs ouvrages majeurs, dont :

  • Isis Dévoilée, publié en 1877,
  • La Doctrine Secrète, publié en 1888,
  • La Clef de la Théosophie, publié en 1889, 
  • La Voix de Silence, publié en 1889,
  • Les Cinq Messages aux Théosophes américains (1888-1891)

La collection complète de ses écrits est publiée dans les « H.P. Blavatsky, Collected Writings ». On trouve beaucoup de ses ouvrages et articles traduits et publiés par Textes Théosophiques, à Paris.

Si Blavatsky a essentiellement écrit en anglais on lui doit aussi des articles en français et en russe. 

Pour en savoir plus

« Helena P. Blavatsky (1831-1891) et son œuvre : aperçus biographiques » - Brochure PDF
La brochure PDF donne un aperçu très complet sur la vie de Mme Blavatsky et présente les éléments bibliographiques de ses principaux ouvrages.

« H.P. Blavatsky et les Théosophes » (Article de W.Q. Judge)
La Doctrine Secrète (Introduction et Proème)  - H.P. Blavatsky
« Fausses notions sur La Doctrine Secrète » (Article d’H.P. Blavatsky)
« Étude de La Doctrine Secrète » (Articles de B.P. Wadia importants pour comprendre les thèmes essentiels abordés dans La Doctrine Secrète)

↑ Remonter la page ↑